Trois anciens collaborateurs de Celencia réintègrent le cabinet


A Nantes, à Niort et à Lyon… Celencia a annoncé, en l’espace d’un mois, le retour de 3 anciens collaborateurs parmi ses effectifs. Intéressons-nous à ces profils qui ont fait le choix de réintégrer notre cabinet après quelques mois ou années passés dans une autre société, et parfois même un autre pays.

Sophie Denis Le Lijours, Consultante, de retour depuis la fin du mois d’août au sein du bureau de Nantes, Morad El Haddaoui, Responsable de mission à Niort courant septembre et enfin, Jérémy Char, tout début octobre, ancien Manager du bureau de Paris qui devient Responsable du bureau de Lyon (en photo ci-dessous). 


Vous avez quitté le cabinet Celencia avec l’envie de voir un peu autre chose, racontez-nous ?

Sophie D. : J’ai quitté Celencia pour un projet personnel, celui de vivre dans mon 2ème pays, le Canada. En effet, je suis binationale, Française et Canadienne. Je n’y avais jamais travaillé et avais toujours voulu vivre cette expérience alors malgré la situation sanitaire, je me suis lancée !

Morad E. : Oui, l’idée était de voir autre chose que le conseil et donc un autre environnement : celui de l’assistance. L’expérience y est enrichissante car on évolue en proximité avec la culture de l’entreprise et de son système organisationnel. D’ailleurs on en devient très vite un élément.

Jérémy C. : Effectivement. Une envie de mettre à profit mes expertises pour accompagner d’autres secteurs d’activité et ainsi découvrir puis renforcer mes connaissances sur de nouveaux métiers.

Quel bagage Celencia aviez-vous emmené avec vous ?

Sophie D. : J’ai emmené dans mes valises 4 années de gestion de projets, d’accompagnement au changement, avec la méthodologie CARE… Mais aussi beaucoup d’écoute, de bienveillance et de transparence, que ce soit en interne et avec le client.

Morad E. : Ah beaucoup de choses, je n’arriverais certainement pas à toutes les citer : progresser sur l’aspect formation, sur l’agilité, sur l’accompagnement des consultants, mais aussi sur ma capacité à faire du conseil tout court…

Jérémy C. : Je dirais un bagage méthodologique que j’ai pu utiliser tout au long de mes interventions et une posture conseil axée autour de la proximité client.

Pourquoi cette envie, ce besoin de revenir ?

Sophie D. : Je suis revenue en France pour de nombreuses raisons, professionnelles et personnelles et mon retour chez Celencia s’est fait très naturellement, encouragé même par la reprise de ma mission au sein du Crédit Agricole Technologie Services.

Morad E. : Pour retrouver cette variété, cette diversification dans les missions proposées, continuer à faire du conseil et surtout pour l’état d’esprit du cabinet. C’était aussi une opportunité pour garder du recul par rapport aux systèmes organisationnels de nos clients et de s’enrichir de leurs pratiques.

Jérémy C. : L’ADN Celencia ! Le côté « humain » tant en interne sur les relations entre les collaborateurs qu’en externe avec les clients. La liberté d’entreprendre dans le respect de la stratégie du cabinet où tout le monde avance dans le même sens et dans la même dynamique.

La réintégration au sein de nos équipes, comment cela s’est-il passé ?

Sophie D. : PAR-FAITE ! Comme un retour à la maison, avec le kick-off de rentrée un mois après mon retour en prime !

Morad E. : Très bien, mon retour coïncidait avec le lancement du plan stratégique sur 3 ans et je pense que c’est une belle opportunité pour s’y inscrire et participer à sa déclinaison. Autrement, c’est vrai qu’il y a de nouvelles têtes mais ça ne change rien à l’état d’esprit du cabinet.

Jérémy C. : Très bien. A vrai dire, j’ai vite (re)pris mes marques. J’ai eu l’occasion de rencontrer une grande partie de l’équipe dès mes premiers jours.

Qu’est-ce qui vous avait le plus manqué ?

Sophie D. : Les échanges avec mes pairs sur des problématiques clients.

Morad E. : Les événements, les échanges, l’autonomie, une certaine indépendance, prise de recul vis-à-vis des contextes clients et la bienveillance qui règne au sein du cabinet.

Jérémy C. : La convivialité au sein du cabinet, la force et la complémentarité de l’équipe pour apporter le maximum de valeur ajoutée dans nos interventions.

Observez-vous des différences au sein du cabinet depuis votre départ ?

Sophie D. : L’industrialisation de l’agilité en interne. Selon moi Celencia a toujours été agile dans son fonctionnement mais aujourd’hui avec des outils et des rôles Scrum plus définis.

Morad E. : Oui, la volonté d’aller de l’avant avec le plan stratégique, notamment le positionnement du cabinet qui est toujours sur le même secteur d’activité mais avec trois domaines de conseil auprès de nos clients (Gestion de projets, Conseil en Organisation, Conduite du Changement). C’est une belle carte d’identité pour le cabinet. Ce virage nous permet clairement de nous distinguer des ESN et de leurs branches de conseil.

Jérémy C. : De nouveaux visages ! Quatre ans après c’est normal. Les équipes ont évolué mais toujours dans le même état d’esprit. Des changements significatifs au niveau de nos domaines d’intervention. Le cabinet a réussi à prendre un virage et à modifier son positionnement pour accompagner nos clients sur des sujets stratégiques en apportant une forte valeur conseil. J’ai également remarqué une implication plus marquée des consultants en interne avec une volonté d’accroître les savoir-faire notamment via la réalisation d’études, de publications, d’articles… Enfin, je note le développement de la communication externe. Il s’agit d’un axe primordial pour l’image et la notoriété du cabinet.

Nous sommes très heureux de vous retrouver parmi nous, pour réaliser ensemble de très belles choses !

Si vous avez des questions ou souhaitez contacter l'un de nos collaborateurs, n'hésitez pas, écrivez-nous ! 

Copy link
Powered by Social Snap